3e Baladavélo : direction le Nord-Cotentin

Paris – Quettetot #2 : on remet le couvert !

Il y a un an, nous partions sur les routes pour une première expérience de cyclocamping qui devait nous mener jusqu’à Quettetot, petit bourg du Nord-Cotentin situé à quelques kilomètres de Bricquebec, entre Valognes et Cherbourg. Ça nous avait bien plu, alors on a décidé de recommencer.

J-2 : patience et langueur de temps

Drôle de blague que nous ont fait les décideurs de la mairie pour laquelle je travaille, de décréter que cette année le mois de juillet se finirait le mercredi 4 août. Le départ est donc pour jeudi et déjà quelques questions m’assaillent : La météo sera-t-elle plus clémente que lors de la Baladavélo #2 du mois de juin au cours de laquelle des millions d’hectolitres de pluie nous sont tombées sur le paletot ? Ma clavicule, qui a décidé il y a un mois et demi d’aller voir un peu dehors ce qui s’y passe, me laissera-t-elle faire quelques 25 heures d’effort en 3 jours sans se rappeler à mon bon souvenir ? Tom ira-t-il au bout du périple, déjouant ainsi tous les pronostics ? Mon fidèle 5.2 tiendra t-il la route sans pépin mécanique ? Dans quel état serons-nous à l’arrivée après 360 bornes de vélo pour aller le lendemain gambader dans les flaques lors de la course du Run ? (suite…)

Voyage en Asie #2 – édition 2010

Stage vovinam au Vietnam, vacances en Thaïlande et shopping à HK. Y’a pire

Samedi 27 février, 10 heures du matin, les valises sont enfin bouclées après avoir joué à Tetris pendant des heures avec mon matériel de plongée pour tout faire tenir en un minimum de kilos. C’est parti pour un périple de quelques dizaines de milliers de kilomètres. Arrivé à la gare du Nord, ça commence fort, aucun train pour Roissy. Déviation, navettes bondées, coups de stress, course dans les couloirs de l’aéroport et avion pris à l’arrache mais ça y est je vole. Courte escale à Hong Kong puis enfin, après près de 17 heures de voyage, arrivée à Ho Chi Minh. Deux heures et demie plus tard j’ai enfin mon visa et je peux passer la douane, retrouver ma valise entassée dans un couloir aux oubliettes et m’installer dans un taxi, direction l’hôtel.

J’ai tout l’après midi devant moi, je pars donc à pied vers Ben than market pour faire du change puis partir en errance dans les rues de Saigon. Je ne parviens pas vraiment à me perdre, nos longues ballades de l’an dernier ayant laissé des souvenirs solides. Arrivé à la Poste je profite du calme et de la fraicheur  de l’endroit pour me poser enfin et m’assoupir. Puis je rentre à l’hôtel où je suis rejoins par le reste du groupe. Couché tôt, demain y’a entraînement. (suite…)

Paris – Quettetot en vélo

L’envie de tenter un Paris-Cherbourg à la force des mollets ne date pas d’hier

Prêt à roulerInitialement prévu en rollers ce projet a longtemps été remis à plus tard car il se heurtait à trois difficultés qui m’ont toujours semblé insurmontables : le portage, le climat et les sols. Les heures et les heures passées sur les forums de raids à rollers n’ont pas suffit à me convaincre de tenter le coup et certains récits apocalyptiques de patineurs ont fini de me persuader qu’il y avait un trop grand risque que ce type de voyage se transforme en énorme galère.

Lorsque j’ai commencé à pédaler il y a un peu plus d’un an, je me suis assez vite rendu compte que le vélo permettait résoudre ces trois problèmes. Un vélo, pour peu d’être un peu organisé, peut trimballer 15 kilos de barda sans problème, la pluie, en dehors du fait qu’elle gâche un peu la fête, n’empêche pas de rouler et un bon vélo peut encaisser n’importe quel type de revêtement. Et puis moi le vélo, à vitesse égale, ça me fatigue quand même dix fois moins que le roller. De fait, ce périple, complexe en roller, devenait tout à fait réaliste en vélo. J’ai donc décidé de le faire et (suite…)