30km de l’Éco-Trail de Paris #2014

Bis repetita, sans heurt mais sans plaisir frise_hautJ’ai bouclé ce matin, non sans mal, mon second Écotrail de Paris, version courte (31 km).

Il y a deux ans, j’avais fait un compte rendu épique de cette épopée et en toute modestie, je ne crois pas pouvoir faire mieux cette année, d’autant que la course d’aujourd’hui ne fut qu’une copie carbone de celle d’il y a deux ans. Même préparation merdique, même semaine épuisante d’avant course, même manque d’entraînement, même climat (beau, chaud, printanier).

Il y a deux ans, mes péripéties m’avaient néanmoins permis de truffer mon récit d’anecdotes plus ou moins croustillantes. Rien de tel cette année, la balade fut tranquille.

Difficile aussi, bien sûr, on parle quand même de plus de trente bornes avec 600 mètres de dénivelé mais le récit risque d’être à l’image de la course : sans saveur. En effet et ça me coute de l’admettre, mais je n’ai pris aujourd’hui aucun plaisir, ni à courir, ni à dépasser ma fatigue, ni à passer la ligne d’arrivée. Pas même à améliorer mon temps de plus de 25 minutes. On ne peut pas vraiment parler de jour sans, mais ce n’était pas non plus un jour avec. C’était juste une course que j’aurais aussi bien pu ne pas courir, d’autant que je m’y suis inscrit pour de mauvaises raisons. J’y reviendrai. (suite…)